Médiathèques en danger

l'APIDOC soutient l'action de l'ABPN

Les deux médiathèques du Nord sont des antennes de la bibliothèque Bernheim et, à ce titre, elles font partie de l'établissement public de la Nouvelle-Calédonie.

 

Depuis le début de l'année 2018, les médiathèques de Koohnê (Koné) et de Pweedi Wiimiâ (Poindimié) n'ont plus les moyens de remplir leur mission de service public.

 

C'est pourquoi les associations de bibliothécaires de Nouvelle-Calédonie appellent à soutenir la bibliothèque Bernheim, dans ses dimensions Nord et nouméenne, pour que les médiathèques retrouvent les moyens d'offrir à toute la population, notamment aux jeunes et à la population du Nord, un accès décent au livre, à l'information, à la documentation, aux supports numériques, à la culture et à l'éducation.

 

Le souhait du collectif ABPN / Apidoc est que les collectivités de Nouvelle-Calédonie s'entendent sur un compromis acceptable pour que le budget primitif 2019 de la Nouvelle-Calédonie permette un fonctionnement durable et pérenne de la bibliothèque Bernheim.

 

Signez la pétition en ligne et soyez régulièrement informés de l'évolution de la situation.

 

" Pourquoi je soutiens la pétition en faveur du maintien et du fonctionnement pérenne et cohérent des médiathèques Ouest et Nord "

le texte de Juliette Maes, présidente de l'association Lire en Calédonie organisatrice du Festival du Livre Jeunesse L.Ô.L. (L'île Ô Livres)

 

JMaes_SoutienPetitionABPN.pdf
Document Adobe Acrobat 123.2 KB

Collectif "Sauvons nos médiathèques !"

Notre action est productive, les portes s’ouvrent... continuons !

avancées au 6 juin 2018

1. Suite à l'engagement pris dans le Groupe  de Travail des Présidents d'Exécutifs (GTPE)  du 8 décembre 2017 regroupant les présidents des trois provinces et du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie, ce dernier doit verser 1,2 milliards XPF à la province Nord au titre de dépenses sociales engagées par celle-ci sur des compétences relevant de la Nouvelle-Calédonie, soit 10,62% du montant (11,3 milliards XPF) que la province Nord paie annuellement pour ces compétences. 

C'est une bonne chose. Nous remercions le gouvernement de ce pas dans le bon sens. 

2. Le versement de cette somme par le Gouvernement de la NC est la condition sine qua non de l'attribution par la province Nord d'une subvention pour les deux médiathèques du nord d'un montant prévu de 35,5 millions XPF.

3. Or, à la date du 30 mai à laquelle nous avons rencontré Laurent Kasanwardi, ce versement n'était toujours pas effectif. Pas d'arrêté du gouvernement dans ce sens. La décision a été prise en décembre 2017 dans le cadre du GTPE, nous sommes en juin, mais à ce jour aucun paiement n’a été encore effectué. C’est la raison pour laquelle la province Nord a dû reporter au mois d’août la séance de l’assemblée consacrée au Budget Supplémentaire.

Nous restons cependant optimistes ; le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie devrait procéder à ce paiement prochainement.

4. Précisons que, pour devenir effective, la direction de la culture de la province Nord devra soumettre la proposition de subvention de 35,5 millions XPF à la Commission culture présidée par Victor Tutugoro. Puis, si cette étape est franchie sans opposition, elle devra être votée par l’assemblée.  Il est déjà arrivé qu'une subvention proposée par un service soit retoquée à l’une de ces étapes.

Nous avons donc fortement appuyé auprès de Laurent Kasanwardi et de Victor Tutugoro la demande de subvention pour nos deux médiathèques. Nous espérons que notre action empêchera toute mauvaise surprise dans le parcours du combattant qu’il reste à faire avant le vote de l'assemblée de province.

5. Si tout se passe bien, et nous le croyons, la subvention sera accordée. Laurent Kasanwardi a précisé que la subvention de 35,5 millions XPF est fléchée pour les actions des deux médiathèques du Nord, et pas pour abonder le fonds de roulement de Bernheim comme demandé initialement.

6. Il a ajouté que la province Nord ferait le nécessaire pour aider la bibliothèque Bernheim à faire  la jonction entre les deux exercices 2018-2019, en faisant en sorte que la subvention 2019 de la province soit créditée dès février. 

Nous sommes en passe de gagner, ensemble, le directeur de Bernheim, les signataires de la pétition et les associations de bibliothécaires, une première bataille, celle du budget supplémentaire.

7. Pour 2019, le problème reste entier tant que les collectivités provinciales et le gouvernement ne se mettent pas autour d’une table pour régler une bonne fois pour toutes la question d'un financement concerté et durable des établissements publics.

8. En effet il ne s'agit pas d'une opposition politique entre la province Nord et le Gouvernement de la Nouvelle-Calédonie mais d’un désaccord entre institutions, les 3 provinces d’un côté et le gouvernement de l’autre. La province Sud (de même couleur politique que le gouvernement) et la province des îles Loyauté partagent la position de la province Nord sur le financement des établissements publics par la Nouvelle-Calédonie. Ceci nous a été confirmé par la direction de la culture de la la province Nord. 

9. C'est aussi ce que nous a confirmé, le 1er juin, Victor Tutugoro, 2e Vice-président de la province Nord : "à Paris, les 3 provinces ont conjointement saisi un cabinet indépendant chargé d’évaluer les transferts de charges du gouvernement de la Nouvelle-Calédonie vers les provinces (et occasionnellement, l’inverse)". Le gouvernement a dû se joindre, dans un deuxième temps, à l'initiative des provinces. L’étude devrait être rendue en juin.

10. Nous avons beaucoup insisté auprès de Victor Tutugoro pour que la subvention au Budget Supplémentaire soit effectivement votée. Il a clairement dit que nous pouvions compter sur son soutien. Un soutien qui s’ajoute à celui du cabinet de Dewé Gorodé, membre du gouvernement en charge de la culture, qui nous a clairement indiqué que selon elle « la province Nord avait déjà suffisamment financé Bernheim »  et  que « les deux médiathèques du Nord seront la priorité pour 2019 ».

Nous poursuivons donc dans la voie tracée par notre pétition pour qu'une solution stable et pérenne soit trouvée dès le Budget Primitif de 2019 et pour que l’établissement Bernheim, qui regroupe nos médiathèques du Nord et la dimension nouméenne, retrouve les moyens de fonctionner normalement.

 

En attendant, les bibliothécaires sont à pied d’œuvre : une partie des collections de la Médiathèque Ouest, fermée depuis février 2017 en raison d’infiltrations d’eau, sera transférée entre le 18 et le 25 juin à l’école des Flamboyants (sous convention avec la mairie de Koné) pour en permettre l’accès au public.

La province Nord mettra à disposition les moyens nécessaires à ce transfert partiel (véhicules, etc.).

 

11. La mairie de Koné avait pris à sa charge les travaux nécessaires à l'école des Flamboyants pour y installer une partie des collections de la médiathèque Ouest.

Corine Chiara et Berthe Poinine, adjointes au Maire de Koné, ont émis un avis favorable pour apporter un concours financier dans le cadre du budget supplémentaire 2018, fléché sur les actions de la Médiathèque Ouest. Il appartient au directeur de la bibliothèque Bernheim d'en faire la demande en urgence.

Il en est de même pour le budget primitif 2019.

 

L’ABPN et l'APIDOC unies dans le collectif « Sauvons nos médiathèques ! »

https://www.facebook.com/apidocNC/

Rejoignez-nous !

 

L'APIDOC est ouverte à toute personne gérant un fonds documentaire en Nouvelle-Calédonie : archivistes, bibliothécaires, documentalistes, secrétaires de direction, etc.